Après le siège de la fondation Jérôme Seydoux-Pathé, Renzo Piano nous offre le nouveau Tribunal de Paris, le fruit d’une fusion parfaite entre ingénierie et qualité architecturale. Hauteur et transparence, symbole de modernité tourné vers la métropole.

Le Tribunal de Paris

« Le bâtiment a un grand parvis qui amène la lumière. Le matin, elle entre en abondance dans la salle des pas perdus et après, elle monte. Des milliers de gens vont travailler là. C’est une sorte de ville. »

Renzo Piano

Le nouveau Tribunal de Paris a ouvert ses portes en Avril 2018 dans le quartier des Batignolles. Véritable trait d’union entre Clichy et Paris, centre du futur Grand Paris.

Le Gratte-ciel de 120 000m2 s’organise comme une ville verticale de 160m de haut dont l’épine dorsale n’est autre que l’ascenseur panoramique.

Le Tribunal de Paris

« Par sa transparence, sa clarté et sa précision, ce bâtiment peut aspirer à une valeur symbolique. Une forme pérenne, presque mathématique, radicale, sans arrogance et sans pesanteur. »

Renzo Piano

Le vitrage aussi clair que performant techniquement, la ventilation naturelle, les panneaux photovoltaïques, les toits végétalisés et le choix des matériaux inscrivent le Tribunal dans le “plan climat” de la ville de Paris.

Le Tribunal de Paris

« Un palais de justice ne doit certes pas être gai ni sembler ne pas tenir compte de la gravité. Mais il peut être un lieu de lumière. »

Renzo Piano

La lumière naturellement omniprésente, associée à la transparence du bâtiment, créent une atmosphère saine et digne autant pour les résidants que pour les visiteurs.

Le regroupement des services et l’accès rapide entre les niveaux permettent une plus grande efficacité.

Tribunal de Paris

Le Tribunal de Paris est l’un des bâtiments des plus innovants de la ville.

Une architecture moderne et merveilleuse dans laquelle j’espère ne jamais vous croiser !

  • Noir Icône Instagram
  • Noir Facebook Icône
  • Noir Twitter Icon
  • Noir LinkedIn Icône